Première connexion depuis Barmathial !!

Un petit post pour vous, un grand post pour le village… (oui… bon :))

Une connexion lente encore (mode Edge pour les connaisseurs) mais une connexion quand même.

Autre grande première, la route vers le Fuuta s’est faite lundi 18 par la route Linguère-Matam (Dakar-Thiès-Diourbel-Touba-Linguère-Ourosogui), plus courte de plus de 200 km que la traditionnelle route passant par Saint-Louis et longeant le fleuve. A partir de Boulal jusque Ourosogui (80 km environ), la route est encore un chantier en pleine activité…
route Fouta 6 route Fouta 11

Résultat: le taxi 7 places nous a libérés de son inconfort à Ourosogui après 10h de route exactement, à 16h déjà.

A l’arrivée, c’est une nouvelle fois Ibrahima, toujours en formation professionnelle en électricité à Ourosogui, qui nous a parfaitement pris en charge.

DSC06877Mardi, en fin d’après-midi, transfert au village où nous étions bien sûr attendus !

 

Il fait TRES chaud et nous sommes ici en mode d’acclimatation et de recovery pour Jonathan qui récupère d’un rhume attrapé pendant le voyage; rhume qui a déjà disparu au profit d’une alerte digestive sans conséquence. Le Fouta s’apprivoise petit a petit…

A partir de ce week-end, les étudiant(e)s vont revenir au village. L’occasion de faire le point sur leur progression et de discuter et mettre au point l’évolution des règles et des conditions de notre soutien (notamment leur implication dans l’association des étudiants AJEUB).

Mercredi 13 mars

mSC06859Toujours à Dakar. Première journée passée avec Jonathan, manifestement bien pris en charge par Charles à son arrivée.

Visite à la foire agricole de Dakar (FIARA 2013) avec J-Collin Turpin qui y cherche des infos en rapport avec son stage.
Pour moi, l’occasion de contacts intéressants avec la SAED concernant entre autres les formations possibles dans le domaine agricole.

Demain jeudi, visite d’un élevage de poulets à Pikine, sur suggestion d’une amie de Jonathan.

Ah oui, puisqu’il faut vous le rappeler… LAISSEZ DES COMMENTAIRES, ça fait plaisir…

Depuis Dakar

Dakar, où je suis arrivé jeudi soir, après un voyage sans problème si on oublie le passager devenu agressif parce qu’une hôtesse lui demandait de changer de place… Négociations, discussions, expulsion (sans violence mais avec fermeté), extraction des bagages et re-fueling.  2 heures perdues pour rien…  :)

Depuis, après la première journée de reprises de contacts, de logistique et préparatifs divers, j’ai déjà fait un saut de 3 jours à Ndiaffate pour discuter la cessation de l’exploitation du cyber par l’AJDN en raison des coûts trop importants et des recettes trop faibles. Quelques pistes pour éviter la fermeture pure et simple sont en cours de discussions… A suivre, donc.

Le bilan global de l’expérience du cyber à Ndiaffate sera fait prochainement et publié sur https://d1pierre10coups.be

rDakar (28)

Entretemps, Jonathan, qui m’accompagnera au Fouta et à Barmathial est arrivé à Dakar et a déjà fait ses premières découvertes, coaché par l’ami Charles Ndecky.

Pour plus de détails et la suite du programme, il faudra lire le prochain post…

Barmathial: le point de la situation scolaire

Rentrée 2012-2013

L’année scolaire n’a débuté que début novembre, après la Tabaski. En cause l’indisponibilité de nombreux établissements suite aux inondations dans les grandes villes jusque mi-octobre.

Beaucoup de décisions d’admission en année supérieure ont été tenues en suspens jusqu’au moment de la rentrée;  1 mois après, il est enfin possible de faire le point.

Résultats

64 élèves étaient soutenus l’an dernier dont 11 lycéens et 1 en formation professionnelle.

40 élèves ont réussi leur année et continuent en année supérieure, soit un taux de réussite de 63 %.

Parmi les autres, 17 ont eu des résultats insuffisants, 5 ont abandonné (4 filles – 1 garçon) et 2 ont interrompu leurs études pour raison exceptionnelle.

Le lycée a un taux de réussite plus faible (6 élèves/11, soit 55%), mais aucun abandon et 4 élèves en terminale avec le bac en ligne de mire.

Soutien cette année

Ils étaient 19 à présenter en juin l’épreuve d’admission au collège et 18 sont entrés en 6e.  Avec ce nombre important d’entrées et compte tenu des abandons mais aussi d’une reprise après interruption pour maternité, le nombre d’élèves soutenus augmente de 64 l’an dernier à 77 cette année.

L’argent des bourses (montant final: 2.010.000 CFA soit 3.093 €) a été envoyé en septembre.

Le budget des cours de renforcement (lycée et 3ème) est de 590.000 CFA soit 954 €. L’argent vient d’être transféré pour un début de ce renforcement en janvier.

La priorité est maintenant la fourniture de manuels essentiels pour les terminales; ces manuels ne peuvent apparemment être acquis qu’à Dakar et c’est Jean-Collin, « l’ami sérère de Barmathial », qui devrait être notre intermédiaire pour ces achats.

Nouvelles règles pour l’an prochain

Afin de maintenir le budget global -en augmentation d’année en année- dans des limites compatibles avec nos possibilités de financement actuelles, le système d’aides sera modifié à partir de la rentrée 2013-2014.

Les changements auront pour but

1°) de contrôler l’augmentation du nombre total d’étudiants aidés;

2°) d’encourager l’obtention des meilleurs résultats possibles et de ne plus soutenir ceux ou celles n’ayant pas le niveau suffisant;

3°) de dissuader les abandons en cours d’année, après perception de la bourse (notamment liés au mariage des filles)

Ces changements seront discutés directement avec les personnes concernées au village lors de mon prochain séjour cette année.

Barmathial: zoom sur l’aide aux études secondaires

Pour la rentrée 2011, j’avais examiné les statistiques concernant le soutien aux études secondaires et ses résultats (voir analyse1 et analyse2).

Voici une mise à jour (estimation 2012 et chiffres finaux de 2011).

En cette rentrée 2012, ils devraient être 74 à suivre les cours: 18 au lycée, 55 au collège et 1 en formation professionnelle en électricité.

Les élèves sortant de primaire et admis au collège en 6e sont au nombre de 18. Nombre élevé qu’il faudra suivre pour éviter une explosion du budget dans les années à venir.

Les chiffres pour 2012 sont encore des estimations.

Notre aide annuelle tourne ainsi autour de 53 €/étudiant, montant modeste en très légère augmentation (50€ l’an dernier) due au plus grand nombre d’élèves accédant aux années supérieures.