Une pensée pour les étudiants

Houleye, Alassane et Kalidou, les 3 candidats au baccalauréat de cette année ont présenté hier 10 juin l’épreuve écrite de philosophie avant le reste des épreuves les 8, 9 et 10 juillet.

alassanehouleyekalidou

Ce 11 juin, les autres lycéens ont leur composition de 2ème semestre.

On croise les doigts pour que les résultats soient les plus encourageants possible… A suivre !

Brocantes saison 5 : l’épisode 3 tombe à l’eau

mSC00411La brocante avait bien commencé malgré un handicap dû à la réparation d’un tendon de l’épaule…

Pour ne pas perdre l’emplacement réservé depuis longtemps, c’est Jonathan (oui, celui-là même qui a connu les douceurs foutankaises) qui m’a servi de bras de remplacement et s’est coltiné la manipulation des caisses. Thanks, Jo !

braderie-pluie-464x310Hélas, vers 11h, un orage violent a ruiné la journée et nous n’avons pu que fuir, sans même pouvoir sauver tout le stock.

Conclusion: coup d’arrêt pour les brocantes jusqu’à la récupération du bras droit et la reconstitution d’un stock revalorisé.

Voeux de bonheur…

Manon et Charles célèbrent leur union ce 10 mai. Ils ont décidé de contribuer aux projets d1pierre10coups mariage 003bà travers leur mariage.

Ils proposent en effet que leurs cadeaux de mariage prennent la forme d’un don sur le compte  BE18 3770 1473 7165 (BIC BBRUBEBB).

Alors, si vous découvrez ce site dans ce contexte, soyez les bienvenus et remerciés de votre générosité !

Vos dons permettront à des jeunes sénégalais de Barmathial (village encore entièrement analphabète il y a peu) de poursuivre leurs études secondaires. Une vingtaine d’entre eux ont déjà atteint le stade du lycée et se préparent à tenter de relever le défi du développement de leur communauté à travers leur association d’élèves, l’AJEUB.

Ce site est bricolé avec les moyens du bord, mais les informations que vous y trouverez vous donneront une idée des activités d1pierre10coups.

N’hésitez pas si vous le désirez à laisser un message grâce à la fonction ‘Ajouter un commentaire’ ci-dessous ou à m’envoyer un mail (pierax@hotmail.com) pour plus de détails ou des questions spécifiques.

lampions

 

A suivre…

Dès à présent, tous mes voeux de bonheur au jeune couple.PierreSignBonnet

 

 

En une phrase ?!

On m’a demandé de décrire les objectifs ‘d1pierre10coups’ en une phrase…

Pas facile en peu de mots d’échapper aux clichés.
Pas facile de traduire la richesse, la complexité et parfois aussi la difficulté de la relation construite depuis 10 ans avec les étudiantes et étudiants de Barmathial.
Pas facile de traduire le handicap que représente le contexte d’un analphabétisme généralisé.

Alors, ça a donné ça:

‘d1pierre10coups’  encadre la scolarisation de jeunes Sénégalais en vue d’en faire les acteurs du développement de leur village.

Une phrase aseptisée, qui résume le projet et n’échappe pas au simplisme.

Entretemps, les plus âgés des élèves, premiers adultes de leur communauté à avoir bénéficié d’une instruction, tentent de comprendre comment relever le défi qui leur est lancé:

ETRE LES ACTEURS DU DEVELOPPEMENT DE LEUR VILLAGE.

mSC09510

Trouvaille du net…

Tourné en 2011 au collège d’Odobere, pour le projet européen « Des Alpes au Sahel ! » (DCI-NSAED/2008/153-577)
Réalisation : Akawala Nana Hadiza et Aboubacar Sidibé

En 2011, Odobere accueillait douze élèves de Barmathial en classe de 4e, 3e ou 2de. Si les élèves entrent maintenant au collège à Ngano, le CEM d’Odobere a formé les pionniers du secondaire.

Depuis cette année, le lycée d’Odobere est installé dans ses propres locaux et accueille la plupart des lycéens de Barmathial.

La video suit des élèves de 6ème, donc pas d’élèves de Barmathial. C’est néanmoins une très bonne illustration de l’univers et du quotidien de « nos » élèves.

Responsabilisation des lycéens

Responsabilisation: LE mot qui ressort de mon séjour à Barmathial en décembre 2013.

A mon arrivée, des tensions existaient au village autour de la gestion de l’école et de l’argent envoyé pour des travaux à l’installation solaire. Jusqu’ici notre soutien aux études secondaires (et accessoirement à l’école primaire) passait naturellement par l’APE (Association des Parents d’Elèves) et son président Mamadou Sarr, sans qui rien n’aurait pu être fait.

avec Mamadou, quand la confiance régnait encore...
avec Mamadou, quand la confiance régnait encore… (montage local)

Mais ce système a maintenant montré ses limites. L’illettrisme des parents et de Mamadou rend difficile le suivi précis de la distribution des bourses et de l’argent destiné aux cours de renforcement ou à l’école primaire, par exemple.

Depuis 2-3 ans, je prépare les lycéens les plus âgés à prendre leurs responsabilités. Mamadou se disait d’accord pour se défaire de ses prérogatives d’intermédiaire, mais il apparaît qu’il a empêché les élèves de s’impliquer dans les affaires d’argent… Les ‘petits arrangements’  raisonnables qui étaient le prix de l’efficacité de Mamadou sont devenus des ‘dérapages’.

Bourses AJEUB (print SOUM mars 2014)_Page_1

 

Il était donc temps de RESPONSABILISER les lycéens dont un petit comité sera à partir de maintenant en charge du bon fonctionnement du système des bourses et de suivi des résultats.

En pratique, l’essentiel de mon séjour a ainsi été consacré à la préparation de cette responsabilisation, par la discussion et la mise par écrit des règles d’attribution des bourses et des procédures.

Le résultat est un document encore provisoire que voici.

 

 

D’autres échos de cette visite à Barmathial et de ses suites dans un prochain post…

Un colis pour l’AJEUB

mSC096552 ordis portables (merci Jenny) sont partis hier grâce à Beata et Georges (merci aussi !) qui rejoignent leur havre de Toubab Dialaw. Le colis était complété de différentes choses, le tout pour aider à la responsabilisation de l’AJEUB en facilitant la transmission des infos concernant le parcours scolaire des élèves et l’attribution des bourses.

Rien de bien extraordinaire sinon que, pour la première fois, c’est un membre de l’AJEUB (Moha l’universitaire) qui était à l’aéroport de Dakar pour la réception et se chargera de l’envoi au Fouta.

Et, c’est promis, je vous raconte très prochainement l’évolution de notre parrainage.

On tient le coup et on ira jusqu’au bout…

Il est grand temps de vous donner des nouvelles des étudiants de Barmathial, ce que je ferai dans un prochain post.

Mais après 3 mois de silence, un peu de musique…

L’an dernier, 17 élèves de TS2 (Terminale scientifique) du lycée d’Odobere -parmi lesquels Mohamadou Amadou Sarr de Barmathial- préparaient avec détermination l’épreuve finale du baccalauréat.
Ils faisaient bloc pour se soutenir les uns les autres comme en témoigne ce rap ‘fait maison’:

biresma la ts2

 
 

Grand merci et bravo à l’auteur-interprète, Birome Sy du village d’Odobere.
 
 

Sur les 17 candidats, 11 ont obtenu le bac en juillet.

Mohamadou étudie maintenant à la Faculté des Sciences de Dakar (Physique/Chimie). Les obstacles seront nombreux mais l’expérience est pour lui unique.