Case santé (5): carrelage et peinture

Dès la fin de l’année scolaire, l’AJEUB s’est à nouveau mobilisée pour continuer le chantier avec le carrelage et la peinture.

Pour commencer, une visite a été organisée avec le Chef du Poste de Santé dont dépendra la case de Barmathial
visite4 visite2 visite5
Un muret supplémentaire a été construit suite à cette visite
muret2 muret1 muret3 muret5
Les achats ont été effectués avec le carreleur pour s’assurer de la qualité des carreaux achetés.
achats2 achats1 achats6
Un véhicule de transport a été loué pour acheminer le matériel, déchargé au village en présence de Samba, chef du village. Lire le reste de cet article « Case santé (5): carrelage et peinture »

Case santé (4): bilan du suivi de la plomberie et électricité par l’AJEUB

A la fin du congé de Pâques, l’AJEUB peut être fière de sa mobilisation. La volonté de bien faire d’une dizaine de ses responsables a été remarquable.

Plomberie et électricité ont été réalisées, avec des comptes bien tenus et des informations régulièrement envoyées (des dizaines de messages FBook, mails, etc).

rapportLe travail de l’AJEUB a permis de produire en mai un rapport intermédiaire:

La finition de la case santé se poursuivra après la fin de l’année scolaire avec le carrelage et la peinture pour lesquels une aide extérieure a été reçue de l’ AssoFE2.


travail-en-cours-29079260Raconter, décrire, expliquer ne se conçoivent pas de la même manière dans toutes les sociétés. Sans expérience, rédiger un rapport en Français (même approximatif) est alors très difficile. Pourtant, la communication a progressé après cette première phase: la responsabilité concrète du chantier et la pratique favorisent l’apprentissage, malgré le manque d’expérience et de références.

Ndiaffate: souvenirs, souvenirs…

Une photo pour Ndiaffate et les amis de l’AJDN :

hosni2

Vous le reconnaissez ?

Le monde est petit… et Bruxelles est minuscule ! J’ai retrouvé Hosni tout à fait par hasard à une petite fête chez… Annie Amoureux et Issa Kanji !

La soeur d’Hosni habite dans la même maison qu’Annie et Issa.

L’occasion d’échanger quelques bons souvenirs et de vous envoyer cette photo. Vive Ndiaffate !

Case santé (3): l’AJEUB reprend les travaux

Au congé de Pâques, avec un financement assuré, les travaux d’électricité et de plomberie ont donc été réalisés. Leur coordination a permis de tester l’AJEUB.


ROLES établis pour le suivi du chantier:

 

Ibrahima Sarr a pris le rôle de responsable du chantier: électricien diplômé depuis l’an dernier et seul sur place en période scolaire, il s’imposait pour les achats, les contacts avec les hommes de métier et le suivi de terrain.

Les lycéens et leur président Abou Sarr ont été chargés du suivi administratif et des communications (envois & réception d’infos, photos et documents).

adamaUCAD


Adama Sarr
, à l’université à Dakar, a supervisé l’ensemble et assuré l’interface entre Bruxelles et l’AJEUB. Très à l’aise en Français et avec accès à internet et au téléphone, il a précisé les infos reçues du Fouta et s’est assuré de la bonne transmission des consignes envoyées de Bruxelles.

Kalidou Dah, en formation à Matam, s’est occupé de la logistique bureautique au Fouta (téléchargement ou impression de documents et envoi au village).


SUIVI ADMINISTRATIF, articulé autour de 3 axes:

COMPTABILITE (comptes & pièces justificatives)
PHOTOS (progression chantier)
JOURNAL (chronologie et bref rapport écrit)

Lire le reste de cet article « Case santé (3): l’AJEUB reprend les travaux »

AJEUB ?

Ce blog s’intéresse souvent à l’AJEUB.

L’Association des Jeunes Etudiants Unis de Barmathial a pour but d’aider au développement de son village et est l’intermédiaire du projet d1pierre10coups à Barmathial.

 

mrecepisseCréée en 2006, l’AJEUB vient d’obtenir la reconnaissance officielle qui lui permet de participer à des programmes nationaux subsidiés.

Bravo aux obstinés qui ont fait aboutir ce long parcours administratif !

 

 

L’AJEUB manque encore d’expériences. Le suivi de la finition de la case de santé a été le premier projet important pour tester et renforcer son efficacité.

Les leçons seront tirées de l’expérience pour progresser avec ceux des membres de l’AJEUB qui ont prouvé leur engagement dans le partenariat d1pierre10coups.

2015-2016: les résultats du BAC sont connus

et ils se résument comme ceci:

Félicitations donc à Kadia Ablaye Sarr et à Demba Mamadou Sarr, les 2 nouveaux bacheliers !

Je suis particulièrement heureux de la réussite de Demba, qui depuis plus d’un an a concrètement démontré sa détermination à jouer un grand rôle dans le partenariat d1pierre10coups.

Les autres résultats pour l’année 2015-16 sont attendus impatiemment, même s’ils s’annoncent décevants après ceux du premier semestre.

Case santé (2): l’AJEUB vide ses poches

Fin février, les Femmes d’Europe ont accordé une aide de 1.428 € pour le carrelage et la peinture (achats de matériel).

Des travaux d’électricité et plomberie devaient être réalisés avant d’utiliser cette aide. Budget à trouver pour ces travaux: 1.000 €.

Le financement a été l’occasion d’aider l’AJEUB à avancer sur une question problématique: celle de l’utilisation de ses moyens.

Lire le reste de cet article « Case santé (2): l’AJEUB vide ses poches »

Rencontre

EmileEmile Turpin est un grand frère de Jean Collin.
Cet ami, qui vit à Bruxelles où il exerce le métier d’éducateur et préside l’Association des Sénégalais de Belgique SENEBEL, s’intéresse au projet d1pierre10coups depuis plusieurs années déjà. Il ne manque jamais d’apporter son regard senebel-logobienveillant et critique sur les évolutions de l’AJEUB.

Au Sénégal début avril, il a voulu faire la connaissance des universitaires de Barmathial.

PV rencontre avec EmileUne rencontre conviviale a donc eu lieu à Dakar, avec aussi Jean Colin et Jeoseph Sidibe (Ndiaffate).

Un après-midi d’échanges d’expériences qui restera sûrement dans les mémoires des étudiants et confortera -je l’espère- leurs motivations.

Un compte rendu a été rédigé par Adama Sarr.

 

Emile-AJEUB 06

Lire le reste de cet article « Rencontre »

Case santé (1), AJEUB et Femmes d’Europe

A Barmathial, le premier poste de santé est distant de 6 km, sans autre moyen de transport que la charrette à cheval. De quoi poser de graves problèmes en cas d’accident ou d’accouchement difficile.

En 2012, les rares émigrés du village et Barmathial-Rénovation ont entrepris la construction d’une case de santé, antenne délocalisée du poste de santé du village voisin.

Fin 2015, le bâtiment, gros-oeuvre terminé, attendait les moyens pour sa finition.

La relance de ce chantier était l’occasion idéale pour amener l’AJEUB à assumer ses responsabilités en prenant en charge le projet; d1pierre10coups s’est mis à la recherche d’une aide financière pour la case…

AssoFEComme l’indique leur site web, les Femmes d’Europe soutiennent des projets humanitaires de petite taille profitant aux femmes et enfants.

La finition de la case de santé entrant dans ce cadre, une demande d’aide pour le carrelage et la peinture du bâtiment a donc été introduite début janvier 2016:

demande FE

Le futur du projet d1pierre10coups à Barmathial se joue en ce moment

Le blog a été peu bavard depuis quelques mois. Parfois le silence est d’Or et permet au temps de clarifier les choses.

Cette année sera un tournant pour d1pierre10coups à Barmathial.
Le but du projet, au-delà de la scolarisation, a toujours été la responsabilisation des premiers étudiants du village, encouragés à se mettre au service de leurs parents, frères et sœurs non scolarisés.

pSC09510c

Après des années d’apprentissages pour cette responsabilisation, j’attendais en 2015 que les lycéens passent des belles paroles aux actes et osent prendre des initiatives concrètes. Comme évoqué précédemment, ce fut la déception: encore trop de blocages et inhibitions.

mSC04911Heureusement, les universitaires rencontrés longuement pendant la fin de mon séjour à Dakar ont ouvert de nouvelles perspectives pour faire évoluer la situation.

Une aide financière décrochée pour le chantier d’une case de santé a constitué l’élément mettant l’AJEUB dans l’obligation morale de respecter ses engagements en relevant le défi de la coordination et du suivi du chantier.

Supervisé depuis Dakar par un Adama Sarr s’assurant en permanence de la bonne communication entre tous, un groupe (trop restreint mais particulièrement fiable et dévoué) est en passe de relever le défi, et de belle manière !

Le blog va donc se réveiller et raconter l’évolution de ce projet et sa coordination par l’AJEUB.
Les leçons à tirer de cette expérience serviront à définir le futur du projet d1pierre10coups à Barmathial.

Félicitations à Adama, Abou le Président, Ibrahima l’Electricien, Kalidou, Demba et Hamadou pour leur engagement dans ce projet. Encouragements à ceux qui ont montré leur intention de les suivre sur cette voie.