Progrès, projets, difficultés et covid-19

Fin 2019, 3 axes ont été identifiés, discutés et initiés pour un nouveau départ avec le G7.

  • LYCÉEN.NE.S:
    • sensibilisation des scolarisés plus jeunes sur leurs responsabilités
    • implication des lycéen.ne.s et formation des plus dynamiques pour le suivi scolaire du partenariat
  • DIALOGUE-VILLAGE:
    • campagne d’extraits de naissance
    • dialogue avec le village en vue de comprendre et clarifier les attentes mutuelles
  • MINI-PROJET MARAICHER: terrain d’expérimentation et de préparation d’encadrement d’un éventuel projet plus large

2 mois plus tard, des pas importants ont été faits.
Préparation et anticipation restent problématiques et les difficultés de dialogue subsistent, mais un gros travail de sensibilisation à ces obstacles est en cours.

Aujourd’hui, la menace du Covid-19 s’impose à tous. Les écoles ont fermé et étudiants comme élèves ont rejoint le village.

 

Depuis le 24 mars, un couvre-feu est imposé jusque dans les villages.

 

 

 

Des sensibilisations ont été faites par les représentants de la Croix-Rouge Amadou Bocar et Ibrahima Sarr et les consignes sont prises au sérieux.

 

Le Covid-19 vient perturber nos activités. Dans l’attente prudente de l’évolution de la situation, les étudiants du G7 tentent de mettre à profit cette période de rassemblement de tous les scolarisés au village.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.