Partenariat (4): une période difficile

Dès avril 2018, les mauvaises nouvelles se sont accumulées:

  • bulletins des collégiens de Ngano (les collégiens ne transmettent pas leur bulletin et personne ne prend d’initiative pour les rassembler !)
  • fréquentation de la case trop faible (pour des raisons obscures sans rapport avec la réalité sanitaire, les femmes préfèrent accoucher au poste du village voisin)
  • les filles ne se prennent pas en mains (malgré les réunions avec les filles déscolarisées pour les inciter à reprendre une formation ou à prendre un petit rôle dans la vie du village, aucun pas n’est fait malgré les belles paroles)
  • pas de candidats à la formation professionnelle (là aussi, des promesses sans suite avaient été faites)
  • échec des 4 candidats bacheliers, dont 2 « responsables du partenariat »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.