Rencontre

EmileEmile Turpin est un grand frère de Jean Collin.
Cet ami, qui vit à Bruxelles où il exerce le métier d’éducateur et préside l’Association des Sénégalais de Belgique SENEBEL, s’intéresse au projet d1pierre10coups depuis plusieurs années déjà. Il ne manque jamais d’apporter son regard senebel-logobienveillant et critique sur les évolutions de l’AJEUB.

Au Sénégal début avril, il a voulu faire la connaissance des universitaires de Barmathial.

PV rencontre avec EmileUne rencontre conviviale a donc eu lieu à Dakar, avec aussi Jean Colin et Jeoseph Sidibe (Ndiaffate).

Un après-midi d’échanges d’expériences qui restera sûrement dans les mémoires des étudiants et confortera -je l’espère- leurs motivations.

Un compte rendu a été rédigé par Adama Sarr.

 

Emile-AJEUB 06

Lire le reste de cet article « Rencontre »

Case santé (1), AJEUB et Femmes d’Europe

A Barmathial, le premier poste de santé est distant de 6 km, sans autre moyen de transport que la charrette à cheval. De quoi poser de graves problèmes en cas d’accident ou d’accouchement difficile.

En 2012, les rares émigrés du village et Barmathial-Rénovation ont entrepris la construction d’une case de santé, antenne délocalisée du poste de santé du village voisin.

Fin 2015, le bâtiment, gros-oeuvre terminé, attendait les moyens pour sa finition.

La relance de ce chantier était l’occasion idéale pour amener l’AJEUB à assumer ses responsabilités en prenant en charge le projet; d1pierre10coups s’est mis à la recherche d’une aide financière pour la case…

AssoFEComme l’indique leur site web, les Femmes d’Europe soutiennent des projets humanitaires de petite taille profitant aux femmes et enfants.

La finition de la case de santé entrant dans ce cadre, une demande d’aide pour le carrelage et la peinture du bâtiment a donc été introduite début janvier 2016:

demande FE

Le futur du projet d1pierre10coups à Barmathial se joue en ce moment

Le blog a été peu bavard depuis quelques mois. Parfois le silence est d’Or et permet au temps de clarifier les choses.

Cette année sera un tournant pour d1pierre10coups à Barmathial.
Le but du projet, au-delà de la scolarisation, a toujours été la responsabilisation des premiers étudiants du village, encouragés à se mettre au service de leurs parents, frères et sœurs non scolarisés.

pSC09510c

Après des années d’apprentissages pour cette responsabilisation, j’attendais en 2015 que les lycéens passent des belles paroles aux actes et osent prendre des initiatives concrètes. Comme évoqué précédemment, ce fut la déception: encore trop de blocages et inhibitions.

mSC04911Heureusement, les universitaires rencontrés longuement pendant la fin de mon séjour à Dakar ont ouvert de nouvelles perspectives pour faire évoluer la situation.

Une aide financière décrochée pour le chantier d’une case de santé a constitué l’élément mettant l’AJEUB dans l’obligation morale de respecter ses engagements en relevant le défi de la coordination et du suivi du chantier.

Supervisé depuis Dakar par un Adama Sarr s’assurant en permanence de la bonne communication entre tous, un groupe (trop restreint mais particulièrement fiable et dévoué) est en passe de relever le défi, et de belle manière !

Le blog va donc se réveiller et raconter l’évolution de ce projet et sa coordination par l’AJEUB.
Les leçons à tirer de cette expérience serviront à définir le futur du projet d1pierre10coups à Barmathial.

Félicitations à Adama, Abou le Président, Ibrahima l’Electricien, Kalidou, Demba et Hamadou pour leur engagement dans ce projet. Encouragements à ceux qui ont montré leur intention de les suivre sur cette voie.

2015-2016: quelques détails

Khadja Amadou SarrCollégiens

Entrées en 6e: tous les élèves de CM2 ont échoué à l’épreuve de fin de primaire et ont été recalés pour le collège.

1 exception: Khadja Amadou Sarr entre en 6e. Bonne chance à elle pour la suite !

Espérons pour les autres que l’approfondissement du CM2, ainsi qu’une moyenne d’âge augmentée d’1 an auront des effets positifs l’an prochain.

3e: 4 filles tenteront d’obtenir le BFEM en fin d’année

mSC04739Formations professionnelles

– Abderramane Sarr est en 2e année d’un BEP en électricité à Ourosogui, après une interruption de ses études; il suit les traces d’Ibrahima, diplômé de ce BEP en juillet dernier.

– Kalidou Sarr continue sa formation d’Agent de Développement Local en 2e année à Matam, rejoint en 1ère par Kalidou Dah.

Lycéens
Terminales: 6 nouveaux candidats au Bac en juillet
Samba – Souleyman – Kadia – Demba – Fatou – Abdoulaye

terminales

Universitaires
2 nouvelles entrées à l’université cette année
Ifra Mountaga Sall DSC04183 a rejoint l’université de Ziguinchor 2016-02-13_135139 et suit les cours du département de Tourisme.

Alousseyni Iero Sarr DSCF3723 entame une licence en Biologie à Dakar.


Houleye DSC04434 et Alassane DSCF3771 entrent en 2e licence, en Français et Histoire.

Moha-Albert entre en 3e licence « Physique-Chimie-Sciences de la Matière ».

La liste des élèves bénéficiant d’une bourse est limitée aux élèves sortis de l’école primaire de Barmathial.

DSC07116Adama Mamadou Sarr, natif de Barmathial mais sorti de l’école de Nganno, n’a jusqu’ici pas reçu d’aide dans le cadre du projet d1pierre10coups; pourtant, depuis 2011, il a souvent prouvé sa disponibilité et sa volonté de faire progresser l’AJEUB.

Adama vient d’obtenir sa licence en Géographie et entame cette année un Master à Dakar.

En remerciement et pour l’encourager, Adama bénéficie cette année d’une bourse universitaire.

2015-2016: 78 élèves soutenus

 
 
 
 
 

  • 6 universitaires
    (total bourses 720.000 cfa)
  • 18 lycéens
    (total bourses 480.000 cfa)
  • 3 form. professionnelles
    (total bourses 70.000 cfa)
  • 51 collégiens
    (total bourses 760.000 cfa)

 
 

Les bourses ont atteint 3.170 € (2.030.000 cfa); les primes de fin d’année liées aux résultats devraient atteindre 780 € (500.000 cfa).

Les cours de renforcement représentent 1.330 € (850.000 cfa).

Budget scolaire TOTAL pour cette année: 5.280 €

20151010_174516 20151010_174526 DSC04632
Distribution des bourses par les lycéens responsables: application des règles de distribution et vérification des sommes pour chaque élève…

Discours présidentiel

Lors de la journée culturelle du 8 octobre, le Général-Président de l’AJEUB Abou Sarr a prononcé un discours important.
Pour ne rien perdre de ce discours, j’ai repris le texte en sous-titres. C’est parti pour 4min10…

L’original du texte se trouve ici. Son auteur, la plume du président, est Adama Sarr.

Un texte qui montre une fois encore que les messages essentiels de notre partenariat sont en général bien compris et partagés.

Bon. Il serait temps de passer de la théorie à la pratique.

Big merci au Général-Président Abou et à sa plume Adama.

Malem-Hodar

Après la pause Toubab Dialaw, la semaine passée m’a permis de découvrir Malem-Hodar, une localité de la région de Kaffrine.

Une semaine en compagnie de celui qui s’appellera désormais Mohamadou Albert Sarr, en référence à sa nouvelle « idole » Einstein (sic).

mSC04894Albert a obtenu une moyenne de 12,5 pour le premier semestre de sa 2ème année de licence Physique/Chimie à la Faculté des Sciences de l’UCAD et attend les résultats du second semestre. Sa soif d’apprendre est insatiable; ambitieux mais conscient de ses points faibles, il travaille sans arrêt !

J’y reviendrai: les semaines passées à Barmacce m’ont déçu sur les perspectives futures de l’appui au village à travers l’AJEUB. Albert Sarr, en examens à Dakar, n’était pas présent au village. La semaine passée à Hodar avec lui a racheté les précédentes: il faudra encore attendre que d’autres étudiants suivent l’exemple de l’éveil et de l’ouverture de Moha-Albert, mais quelques-uns sont heureusement sur cette voie.

mSC04870Un énorme merci au souriant et infatigable Abdoulaye Diallo et aux autres membres -sénégalais et belges- de l’Association Malem-Auder de nous avoir fait confiance et ouvert leurs portes.

Une découverte d’un nouveau milieu pour Moha-Albert, qui a suscité chez lui de nombreuses observations et réflexions.

 

2015-11-05_083039

La Teranga rassemble tout le monde

mSC04433Un Toucouleur du Fouta agressé par un Sérère du Saloum. La tension est forte, comme le montrent nos images !

Le retour après 5 ans de Jean Collin Turpin à Barmacce s’est manifestement bien passé.

Merci à tous les Barmathial-naabé d’avoir une fois encore fait honneur à la Teranga.

Merci à Jean Collin d’avoir supporté mes humeurs quand la mobilisation de certain(e)s lycéen(ne)s de Barmathial n’était pas à la hauteur de mes attentes.