Rendoubé Anniya

L’AJEUB se cherchait une devise en Poular: elle est peut-être trouvée.

En Français, on pourrait traduire par « S’unir pour servir ».

Le message est d’abord en Poular parce qu’il s’adresse à eux-mêmes mais surtout à leurs parents qui ne comprennent que le Poular.

Le chemin reste difficile. Mais avec la case de santé, quelques-uns ont déjà fait honneur à leur nouvelle devise en se confrontant avec succès à l’expérience de l’organisation.

A la manœuvre pour la finition de la case: Adama, Abou-prési, Hamadou, Demba, Ibrahima et Kalidou.

Quelques autres ont aussi prouvé vouloir prendre leurs responsabilités.

Où sont les filles ? Pas loin, mais pas assez en première ligne, hélas !

Rendoubé Anniya !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *